who is stramatakis ?

qui est stramatakis ?        EXPOSITIONS          BOOKS       REPORTAGES        PUBLICATIONS         état de pOÉSIE

 

jean-jacques strahm, stramatakis,  Photographe    

1968, à 19 ans, projeté volontaire dans le fief de Sfakia, crète, durant un mois.

choc immédiat, le choix de vivre mes vingt ans à Sfakia. Pour chacun le compteur de nos vingt ans était, est unique, à soi, gravé en bleu azur en nos régions privilégiées.

d’autant que ces seventies devaient produire un partage équitable du monde. un élan propulsé vers la connaissance de l’autre par nombre d’entre nous hors de nos frontières, de nos certitudes, en actes, sac et coeur en bandoulière.

pourquoi sfakia?

l’instinct après cette immersion déroutante de 1968 en ce village désert, en ruine, sans électricité, habité de vieux, de mettre un terme à mes errances à travers l’europe dès l’âge de dix-sept, cumulant les visas davantage que les rencontres.

un sentiment profond de défi, d’apprentissage des autres au coeur d’une province cloisonnée, imperméable.

Pulsions de l’inconnu intriguant et rassurant en même temps. Sentiment immédiat que cette communauté autarcique ancrée en son environnent aride et libertaire depuis des siècles allait ouvrir, guider ma vie.

 

PHOTOGRAPHE FREELANCE ET TAXIMAN DE NUIT AFIN DE FINANCER cES CHOIX DE VIE durant de longs mois mois chaque année, durant une dizaine d’années.

1978, nouvelle étape et nouveaux choix de vie, qui allaient m’éloigner de Sfakia durant vingt cinq années.

Nombre de publications textes | photographies dont Atlas France, animan, un livre sfakia, témoignent de cette immersion. quelques archives en très mauvais état, résultantes d’un Film 16mm réalisé à l’époque ont été numérisées, l’ensemble de ces diffusions visible ici.

 

par la suite, rupture avec le mode freelance pour deux emplois majeurs en développements professionnels et humains de longue durée auprès de deux institutions: le comité international olympique et l’université de lausanne.

photographe officiel du CIO durant une douzaine d’années, quatre Jeux Olympiques couverts avec pour objectifs des reportages exclusifs, inédits, au coeur des JO, proche des athlètes, avant, pendant et après les compétitions. Partie intégrante du travail, photographier l’officialité événementielle de la grande famille olympique à travers le monde. Publications, expositions et livres illustrent ce travail, des milliers de photographies sont archivées à la photothèque du CIO.

 

Université de Lausanne, une douzaine d’années, secteur communication avec une fonction auto programmée et validée par l’institution, développeur des collections, tissant les liens entre projets académiques et publics ciblés, muséologiques, scolaires. création et gestion d’une plateforme interactive entre ces institutions complémentaires, multimusee.ch qui n’existe plus, mais dont de nombreux documents sont intégrés à UNIMEDIA,  l’espace audiovisuel et multimedia de L’unil. réalisation du reportage multimedia Sfakia l’encre de la Crète. Initiateur, créateur, photographe et responsable de la rubrique quotidienne L’UNIL D’UN JOUR sur le portail d’actualité de l’institution.

 

2003 création de de la collection © carnet détape

 

2017 nouvelles versions prépresse:

album photographique PREMIERs VOYAGEs VERS SFAKIA 1968 et seventies. couleur et NB, 138 pagees. edition exclusive, définitive, à l’étude éditoriale, proposée vers le cinquantenaire du premier voyage à sfakia, 2018.

Collection pocketbook la trilogie du léman  et miroirs de crète en versions exclusives, offertes à l’édition ou Corporate Gifting.

2016  Collection pocketbook, nouvel ouvrage inédit réalisé en version prépresse 1967 sur la route d’istanbul, impressions gris pastel.

2015 collection PocKetbook développée en ligne avec deux livres présentés en première déclinaison  la trilogie du léman  et miroirs de crète. 

2014 publication du livre SFAKIA en grec et français, éditions et diffusions Mystis, versions épuisées.

 

medias

bonsbaisersfakia_1000_158ptitsmatins_1000_158grece.com_1000_158

Articles récents