Un pont entre rives et dérives

Etat de poésie

Un pont entre rives et dérives

Choc sous le soleil de février, transmis par une vision qui reflète la nuit des temps d’une douleur subite,

fleurs, bougies, petits coeurs, d’orange aussi, dessins et inscriptions comme gravés à jamais sur la barrière du pont,

un pont somme toute banal, il relie deux mondes, celui des collines, des rives et celui perpendiculaire qui aimante la dérive.

Passage d’ouverture, mais aussi passage fulgurant d’entre deux rives, la vie et la mort. 

Instant fort en émotions qui nous cueillent brutalement face à la réalité d’une tragédie humaine,

réalité d’autant plus troublante que sous nos semelles, seuls quelques centimètres d’asphalte et d’acier nous séparent du grand vide.

février 2019

TOUS DROITS de REPRODUCTIONS ET DE DIFFUSIONS INTERDITS      © CARNET D’ÉTAPE | STRAMATAKIS

Articles récents